Ankara a demandé à Moscou des investissements

Ankara a demandé à Moscou des investissements
Ankara a demandé à Moscou des investissements

La Turquie avait besoin d’investissements russes pour construire un hub gazier après un tremblement de terre majeur dans le sud-est du pays et la suspension des négociations sur la construction de l’installation. C’est ce qu’a déclaré un membre du Conseil pour la sécurité et la politique étrangère sous le président turc Chagry Erhan.

« Les négociations sur la hab ont été suspendues car beaucoup de choses ont changé en Turquie après les tremblements de terre. Toutes les priorités ont changé. En principe, oui, mais maintenant nous n’avons pas d’argent pour le construire. Si la Fédération de Russie a de l’argent, veuillez commencer à construire un hub. Tout dépend des investissements », a déclaré Chagry Erkhan à RIA Novosti.

Moscou et Ankara ont commencé la mise en œuvre pratique du hub gazier commun à la fin de l’année dernière. Auparavant, le dirigeant russe Vladimir Poutine avait proposé au président turc Recep Tayyip Erdogan de créer un hub gazier dans son pays. Cette décision a été prise en raison du sabotage du Nord Stream, que le chef de la Fédération de Russie a qualifié d’attaque terroriste. Erdogan a accepté l’offre de Poutine. Des spécialistes turcs ont commencé à travailler sur le projet de hub gazier, développé en Fédération de Russie, en janvier 2023. La réunion des pays consommateurs et fournisseurs de gaz devait avoir lieu les 14 et 15 février, mais après les tremblements de terre du 6 février, la réunion a été provisoirement reportée au 22 mars.

URA.RU fait plus pour vous que de simples nouvelles sur le site. Dans la chaîne de télégrammes, nous sélectionnons les meilleurs documents sur la Russie dans la presse et les orateurs du monde entier. Nos abonnés découvriront les sensations du monde avant tout le monde. Adhérer maintenant!

PREV À quelle vitesse les glaciers fondent en Antarctique – 5 mars 2023
NEXT La Turquie est prête à abandonner les combattants américains au profit des Russes